CAMUT Jérôme & HUG Nathalie

dimanche 19 février 2012
par  Marie

Site Internet

série les voies de l’ombre parus aux Éditions Livre de poche

  • Prédation (2007) [1]
  • Stigmate (2008) [2]
  • Instinct (2009) [3]
  • Rémanence [4]

J’ai bien aimé le premier livre, où le suspense nous tient jusqu’à la fin. J’ai lu le second, qui m’a bien déçu. Du coup, j’ai pas lu la suite..

Autres titres :

Les éveillés (2010) [5]


[1] Des tortures et des meurtres horribles, des suicides aussi spectaculaires qu’inexplicables et un bien mystérieux psychopathe qui se fait appeler Kurtz en hommage au colonel incarné par Marlon Brando dans "Apocalypse Now"…

[2] Quand un monstre fascinant et obscène prend la parole et surgit à nouveau face à ses anciennes victimes, elles n’ont pour seules issues que la fuite, la mort… ou les « voies de l’ombre », le système implacable d’un criminel qui leur dévoile en chuchotant les secrets de sa folie. « J’ai de l’amour pour mes chiens d’attaque. Certains il a fallu les tabasser, d’autres pas. Il n’y a pas de règles. C’est ça l’extraordinaire chimie de la nature humaine. C’est passionnant. Approche-toi, ami voyeur. Et n’aie pas honte de ton vice. Viens pénétrer le monde d’un artiste du crime. Il est temps que je me présente et que j’offre ma réflexion à la multitude. »

[3] Et s’il suffisait de vingt-cinq tueurs pour plonger la France dans le chaos ? Une meute sans visage dressée par un pervers de génie pour frapper ses cibles avec une perfection terrifiante… Et s’il suffisait d’un seul homme ? Pour que nous nous mettions tous à douter…

[4] Comment grandir quand on a connu l’horreur ?

Il y a 15 ans, deux enfants s’échappaient des geôles du plus dangereux des criminels qui disparaissait après avoir mis la France à feu et à sang. Clara et Louis sont aujourd’hui adultes mais le vernis de leur existence se fissure. L’emprise de Kurtz a profondément gangréné leurs esprits. Insidieusement, le chaos s’installe. Les voix de l’ombre se font entendre à nouveau. « Je devrais arrêter de répondre au téléphone. Ce serait plus sage. Je devrais mais je n’y arrive pas. Pas même à débrancher la prise. Je prends un Stilnox pour ne pas entendre la sonnerie. Les fantômes, ça ne téléphone pas. »

[5] Lors de son hospitalisation à Berck-sur-Mer, le tueur en série Stanislas Opalikha est tiré du coma par Elise, une infirmière frappée d’insomnie qui parvient à ramener ses patients à la vie. Mais après avoir réveillé Salah Tounsi, une journaliste blessée à Kaboul, Elise disparaît. Pierre Delcroix, ancien chercheur, insomniaque, apprend en rêve qu’il a une soeur, Elise, et qu’elle est en danger


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 6 avril 2017

Publication

141 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
1 Auteur

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
18709 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés